Balibart est allé poser quelques questions à Charline Goutal, une copine du web qui a fondé la marque de lingerie en ligne Ma P’tite Culotte. On vous laisse découvrir…

Quand et comment as-tu eu l’idée de créer Ma P’tite Culotte ?

Le déclic : un choix réduit dans l’offre de lingerie auquel je me suis personnellement confrontée. En bref, lorsque l’on souhaite acheter de la lingerie, on doit choisir entre :

  •       Des pièces fantaisies, confortables mais entrée-de-gamme
  •       Des pièces classiques, en dentelle, plutôt sexy
  •       Des pièces porno-chic, érotiques

Moi, j’avais envie de choisir ma lingerie en fonction de mon humeur du jour ! Finalement, l’une des premières choses que l’on fait lorsque l’on se lève le matin, c’est choisir sa lingerie. Et si ça devenait un véritable plaisir et une activité ludique qui nous mettait de bonne humeur ?
Et boom : Ma P’tite Culotte est née ! C’était en décembre 2012… 6 mois plus tard, en mai 2013, la société « Les Culottées SAS » voit le jour et nous débuterons la commercialisation via le site internet en octobre 2013.

               Ma-Ptite-Culotte-1 Ma-Ptite-Culotte-2

Ma-Ptite-Culotte-3  Ma-Ptite-Culotte-Charline-Goutal

 

Comment est-ce que tu travailles les modèles, motifs et designs de tes produits ?

Les femmes, par leur unicité, leur complexité, leur beauté… Elles représentent ma source première d’inspiration !

Nous envisageons la femme et la séduction sous une nouvelle perspective : l’audace et le sourire. Avec Ma P’tite Culotte, la Femme n’est pas uniquement envisagée sous l’angle du « sexy » ou « femme fatale », mais inspire plutôt authenticité et sensualité. A chaque humeur, sa parure ; la météo de la Culottée est imprévisible et c’est ce qui rend la découverte surprenante ! A noter pour ces messieurs (nos très chers « Sans-Culottes ») : chaque parure est offerte dans un très jolie coffret ; bref, le cadeau idéal !

 

Des dessous drôles et audacieux, tu peux nous en dire plus ?

Ma-Ptite-Culotte-irresistible

Chaque modèle est créé à partir d’un trait de personnalité féminin ou d’une humeur : on choisira « Pétillante » si on a besoin d’un coup de boost vitaminé, « Chipie » si on est d’humeur espiègle ou encore « Irrésistible » si on est dans une démarche plus romantique. Résultat : la lingerie que l’on porte est en totale adéquation avec soi et a du « sens » ; d’où la baseline de la marque « Des Dessous de Sens ».

Finalement, au-delà d’être une marque de lingerie, Ma P’tite Culotte reflète une véritable philosophie, qui parle à un grand nombre de femmes et dont les valeurs sont universelles ; la tagline plante d’ailleurs bien le décor : #JenesuispasParfaite.
Plusieurs valeurs sont ancrées dans l’univers Ma P’tite Culotte : qualité et éthique, créativité et innovation, l’attachement aux détails et aux effets de surprises, le client au cœur de nos préoccupations. En 3 mots : audace, créativité, sourire.

 

Une journée avec Charline, ça ressemble à quoi ?

Je dois avouer quelque chose : je suis plutôt une couche-tard et une lève tard, donc mon réveil sonne entre 7h30 et 8h (ce qui est très tard pour beaucoup d’entrepreneurs qui se lèvent plutôt à 6h du matin). Après avoir checké mes mails, puis l’actualité, je fais une heure de sport (running, natation ou fitness). Ensuite, si je n’ai pas de rendez-vous, je file au bureau Ma P’tite Culotte dans Paris (en vélo s’il fait beau !) où je rejoins mon associé (et DG) Pierre Van Gansen et notre équipe (nous sommes maintenant 5). J’ai souvent des déjeuners et diners « réseau » en semaine.

Ma-Ptite-Culotte-modele-mistinguette

Quels sont tes projets pour l’avenir de ta marque ?

Deux très beaux co-branding à venir et plein de nouveaux produits !

 

Un conseil mode à donner à nos lecteurs ?

Pour être bien dans vos baskets, commencez par être bien dans votre p’tite culotte ! 😉

 

Nous on adore le modèle culotte et soutien-gorge Mistinguette, et toi, tu as un chouchou parmi ta collection ?

Ma-Ptite-Culotte-Envoutante-1

Quelle question difficile ! C’est comme si vous demandiez de choisir lequel de mes enfants je préfère (sachant que je n’en ai pas encore). Je pourrais vous répondre en vous disant que ça dépend de mon humeur du jour ; mais je vais jouer le jeu et vous avouer qu’aujourd’hui, c’est « Envoûtante », un modèle sur lequel on retrouve la toile « Lettre d’Amour » de l’artiste Street Art George Moquay (dédicace pour l’interview Balibart). 😉

 

Et enfin, la questions Balibart ! Quel artiste de notre communauté choisirais-tu pour designer un de tes produits ?

Je suis fan de Robert Farkas que je ne connaissais pas ! Un univers très graphique, rempli de profondeur et ludique en même temps. J’ai un gros faible pour le Tropical Tiger

Ma-ptite-culotte-RFarkas-Balibart

Retrouvez toute la lingerie de Ma P’tite Culotte sur leur site internet
Leur page Facebook
Leur Instagram